Le métier de professeur des écoles

Le professeur des écoles instruit les enfants et commence à leur donner des méthodes d'acquisition des connaissances. Véritable généraliste de l'enseignement, il prend en charge plusieurs disciplines à la fois, de la maternelle au CM2.

Débouchés

Le professeur des écoles démarre sa carrière dans l'académie où il a passé son concours, alors que l'enseignant du secondaire est généralement nommé en région parisienne ou dans le nord de la France. Après quelques années, il est possible de demander sa mutation dans la région de son choix.

Qualités requises pour ce métier

La fonction de professeur des écoles exige de nombreuses qualités : rigueur, patience, sens de l'écoute et autorité naturelle.

Déroulement des études

Il faut commencer par passer le CRPE (concours de recrutement de professeur des écoles). Une fois le concours réussi, les étudiants deviennent des fonctionnaires stagiaires en responsabilité. Ils suivent une formation en alternance en deuxième année de master qui se déroule à temps partiel dans une école. Attention : s'il est possible de se présenter au concours dès la fin du M1 (1re année de master), le recrutement définitif et la titularisation sont soumis à la validation du M2 (2e année de master)

Niveau bac + 5

Épreuves d'admission

1. Les épreuves d'admissibilité

Les épreuves d'admissibilité portent sur le français et les mathématiques. Certaines questions portent sur le programme et le contexte de l'école primaire et nécessitent une connaissance approfondie des cycles d'enseignement de l'école primaire, des éléments du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et des contextes de l'école maternelle et de l'école élémentaire.

Épreuve écrite de français

Durée de l'épreuve : 4 heures

Épreuve écrite de mathématiques

Durée de l'épreuve : 4 heures

2. Les épreuves d'admission

Les deux épreuves orales d'admission comportent un entretien avec le jury qui permet d'évaluer la capacité du candidat à s'exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l'enseignement des champs disciplinaires du concours, et des rapports qu'ils entretiennent entre eux.