SE SENSIBILISER ET ACCUEILLIR LA PAIR-AIDANCE

SE SENSIBILISER ET ACCUEILLIR LA PAIR-AIDANCE

formation continue protection de l'enfance assisteal

De manière générale, les pairs aidants favorisent la participation des personnes concernées et apportent un nouveau regard et des éclairages expérientiels sur les parcours et les accompagnements.

Le rôle du pair-aidant est complémentaire à celui des professionnels du soin et de l’accompagnement et offre aux équipes une opportunité supplémentaire de rencontrer les besoins des personnes avec lesquelles elles travaillent et d’aller plus loin dans la communication.

Ainsi, cette formation a pour objectif de sensibiliser les participants autour de cette nouvelle fonction et les aider à accueillir un autre regard sur la relation thérapeutique.

TOUTES Nos Autres formations continues

ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ÂGÉES

Le développement d’une culture palliative et l’accompagnement des personnes malades et en fin de vie nécessitent de mobiliser l’ensemble des professionnels du secteur sanitaire et médico-social. Une campagne d’information des professionnels a débuté, le site du Ministère des solidarités et de la santé a mis à disposition des informations dans un dossier intitulé « Améliorer la fin de vie en France ». 

En savoir plus >>

Aider le personnel des EHPAD à détecter les situations d’urgence pouvant mener à l’hospitalisation, c’est garantir l’amélioration de la continuité des soins en EHPAD et limiter le nombre d’hospitalisations évitables.

En savoir plus >>

Le soulagement de la douleur est reconnu comme un droit fondamental par la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.

La douleur chronique touche 50 % des personnes âgées vivant à domicile, 49 à 83 % de celles vivant en institution et 80 % des personnes âgées en fin de vie ; 30 % des urgences gériatriques sont des douleurs aiguës.

En savoir plus >>

Former les professionnels à mieux identifier les douleurs, ses spécificités ainsi que les modes de prise en charge les plus adaptés à la soulager est donc nécessaire afin d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies neurodégénérative qui en souffrent.

En savoir plus >>

Le consentement aux soins implique que la personne dispose de la possibilité de refuser. Il est essentiel de définir ce qui doit être qualifié comme refus de soins tant du point de vue de la personne vulnérable que du soignant afin de comprendre le motif du refus et d’y répondre.

En savoir plus >>

La notion de parcours s’est imposée progressivement répondant à la nécessité de faire évoluer le modèle de soins dans un contexte marqué notamment par la prévalence accrue des maladies chroniques et le vieillissement de la population.

Un des enjeux est de recentrer le système de santé sur les soins de proximité à partir du médecin généraliste, notamment pour prioriser le parcours patient, les soins de premier recours et les soins de proximité.

En savoir plus >>

La démarche de bientraitance s’inscrit dans le cadre général du respect de la personne et de l’amélioration de la qualité de vie des personnes accueillies dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux ainsi que dans les établissements de santé. La bientraitance est un critère d’évaluation de la qualité des pratiques au sein des structures.

En savoir plus >>

PUBLICS VULNÉRABLES

Cette formation invite à définir les handicaps et leurs spécificités pour en mieux appréhender les besoins de ces personnes. Les enjeux de communication et de troubles du comportement seront particulièrement ciblés pour venir réinterroger les pratiques d’accompagnement.

En savoir plus >>

Accompagner une personne polyhandicapée c’est repérer ses différents besoins tant dans le cadre de sa vie quotidienne et ses activités. Au cours de la formation seront présentés des outils d’accompagnement spécifiques d’accompagnement permettant de repenser la place de la personne polyhandicapée dans son projet de vie et au regard de ses capacités et ressources.

En savoir plus >>

Les pratiques en matière de santé mentale ont beaucoup évolué et sont à ce jour un enjeu de santé publique.  La formation propose d’aider les participants à intégrer des connaissances sur les troubles psychiques et se sensibiliser à leurs pratiques d’accompagnement.

En savoir plus >>

La prise en charge de la douleur fait partie des principales attentes des personnes en situation de handicap et des familles. Les soignants, même expérimentés, n’estiment pas toujours pouvoir évaluer, localiser ou traiter correctement une douleur chez un enfant ou un adulte en situation de handicap. Il existe pourtant des moyens d’évaluation de la douleur spécifiques pour les personnes en situation de handicap.

En savoir plus >>

Les droits à l’intimité et à une vie affective et sexuelle sont autant de corollaires de l’indispensable bien-être des personnes. L’ambition de cette formation est de proposer des pistes de réflexion, de donner des points de repères et de partager des exemples afin de créer les conditions pour que chaque personne accompagnée puisse aimer, désirer et s’accomplir pleinement dans sa vie intime.

En savoir plus >>

La compréhension de ce qu’est l’autisme seront abordées en mettant en avant le fonctionnement cognitif et sensoriel de la personne avec autisme. Une approche autour d’outils d’évaluation de compétences, des méthodes structurées et des outils de communication aideront à la construction du projet personnalisé des personnes accompagnée avec TND.

En savoir plus >>

La vulnérabilité des personnes accompagnées peut nécessiter la mise en place d’une mesure de protection judiciaire. Selon les différents types de mesures judiciaires il s’agira de penser comment un travail collaboratif peut-être envisagé entre le travailleur social et le mandataire judiciaire ou familial auprès de la personne protégée, pour répondre au mieux à ses attentes.

En savoir plus >>

De manière générale, les pairs aidants favorisent la participation des personnes concernées et apportent un nouveau regard et des éclairages expérientiels sur les parcours et les accompagnements. Cette formation a pour objectif de sensibiliser les participants autour de cette nouvelle fonction de pair aidant et les aider à accueillir un autre regard sur la relation thérapeutique.

En savoir plus >>

L’inclusion des personnes en situation de handicap est un enjeu de société porté et mis en avant par la loi 2005. Pour les professionnels de l’accompagnement, l’inclusion invite à repenser leur pratiques et positionnements notamment pour des personnes en situation de grande dépendance.

En savoir plus >>

La participation sociale amène une réflexion sur la capacité d’agir et les notions d’autodétermination et d’empowerment pour la personne accompagnée. C’est sa place comme sujet acteur qui est recherché dans son accompagnement. Ce qui amène à repenser la relation d’aide dans laquelle le professionnel motive la capacité d’agir de la personne vulnérable.

En savoir plus >>

En 2014, le rapport « Zéro sans solution » : Le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et pour leurs proches » propose 20 mesures importantes pour permettre à chaque personne en situation de handicap d’obtenir une « réponse accompagnée » de son parcours de vie et de soins.

En savoir plus >>

PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Les transmissions orales et écrites doivent être effectuées, tracées de façon pertinente afin d’assurer la qualité, la continuité des soins et de la prévention des risques.

La tenue du « dossier patient » constitue un critère qualité des procédures de certification des établissements de santé depuis 2010.

En savoir plus >>

L’écrit est un outil indispensable pour les professionnels des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux. Il permet de notifier les éléments de manière concrète et construite et peut être une force de proposition dans l’accompagnement mis en œuvre.

En savoir plus >>

Le rôle des tuteurs de stage est de guider les apprenants dans une démarche réflexive grâce à l’analyse des situations professionnelles rencontrées.
La responsabilité du tuteur concerne l’accompagnement, l’encadrement et également l’évaluation du stagiaire dans ses acquisitions.

En savoir plus >>

Sur le plan professionnel, les champs d’applications de la Sophrologie sont très variés et concernent toutes les spécialités du milieu sanitaire et médico-social. Sur le plan personnel, les professionnels peuvent également utiliser les techniques de Sophrologie pour renforcer leur propre état de santé, éliminer les tensions liées au travail et maintenir une attitude positive face aux facteurs de stress.

En savoir plus >>

Les professionnels se trouvent régulièrement face à des situations émotionnelles fortes, parfois de violence, ou encore à la détresse et/ou reproches de l’entourage .
La formation a pour but de reprendre du contrôle mais aussi du confort, d’avoir les outils relationnels pour réguler et/ou prévenir les moments où s’exprime de la violence.

En savoir plus >>

La formation proposée posera les fondamentaux sur l’idée même de l’équipe, de ce qui la fonde, c’est-à-dire le « travailler ensemble » au service de la personne, puisqu’il suffit que chacun joue sa partition. Nous répondrons à la question : Qu’est-ce qu’une équipe au travail?

En savoir plus >>

Depuis 2016, le diplôme d’AES a été créé de la fusion du diplôme d’Aide Médico-Psychologique, d’Auxiliaire de vie social et de l’auxiliaire de vie scolaire. Cerner les fonctions et mission de l’AES permettront d’identifier les contours de l’identité professionnelle oscillant entre l’éducatif et le soin et dans une relation de proximité avec la personne accompagnée.

En savoir plus >>

Dans cette formation, il conviendra de fournir des repères aux professionnels continuellement concernés par cet « agir » de manière éthique. Les participants seront amenés à identifier dans leur pratique, ce qui relève des composantes personnelles, professionnelles et institutionnelles. Aussi il s’agira d’aider à rétablir ou consolider ce questionnement au quotidien, notamment lorsque la réflexion est affaiblie.

En savoir plus >>

Cette formation propose de prendre connaissance des recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBPP) pour le secteur social et de rendre vivant les outils en créant du lien avec l’intervention des professionnels sur leur terrain.

En savoir plus >>

8000 étudiants diplomés
100% d'embauche

plus de 45 ans d'expérience
Fondé en 1974

2 instituts de Formation
Paris et Lyon

financement
CPF, Employeur, pôle emploi